Angkor, same same, but better ! - Notre Tour

NOTRE TOUR

Angkor, same same, but better !

31 décembre 2008 - à Kratié 

Cambodge

Début du « road trip ». Départ de Phon Penh. Klaxon et camion, vaches et cocotiers, maisons en béton. L’espace entre ces maisons s’étire, jusqu’à s’allonger indéfiniment. Longue et fastidieuse sortie de Phon Penh. Journée à rouler. Rizière jaune à gauche et à droite, c’est la fin des moissons. Quelques marres au milieu des rizières, où des pécheurs avec leurs filets essayent d’attraper de maigres poissons.

Ville de Batanbang : figée il y a 50 ans, colonnades et façades, autrefois impressionnante, aujourd’hui décrépie.

Trajet Batanbang – Sieam Reap : journée de pistes rouges.

Siem Reap tient ses promesses, touristiques, bières 50 cents, ville agréable et fraîche le long de la rivière.

Angkor : Comme tout au lieu du tourisme, ça génère du stress. Notre moto est interdite sur le site, une route qui encercle les temples sans les traverser. Motif : il est interdit aux étrangers de conduire, seuls les khmer sont autorisés, car eux seuls savent y faire. Le policier nous propose qu’un khmer conduise la moto, trois sur la moto ne le gène pas. Pour nous ce sera un Tuk-tuk. Prix excessif pour l’entrée, embrouille avec les tuk-tuk : conséquence d’un lieu touristique. Cependant, rassemblant nos nerfs, nous nous laissons aller à la féérie de ces temples. Nous choisissons les plus petits, les plus écroulés, et les plus excentrés. Jungle et arbres millénaires embrassent les apsaras aux visages sereins et sourires apaisants. Loin de la foule, le tohu-bohu de la jungle nous envoute.

Au milieu de ce décor, nous trouvons une autre bulle de calme dans le village de Srah Srang, chez Yong et Jean-François. Le temps s’y est arrêté, ici plus de tuk-tuk, plus de touriste, juste des sourires et des bras accueillants, la où nous manque les mots. L’accueil de Yong et J-F, les paroles et l’énergie de Yaye, le jeu des enfants, chaque instant est intense et paisible.


2 messages pour “Angkor, same same, but better !”

  1. Lau

    je passe aussi par là…… merci pour cette note

  2. Haobo

    Petronas Towers, get a ticket, and go to the obsaovetirn deck. Unfortunately, my exhaustion from the day before made me wake up later than I had hoped, so I had to scratch the Petronas Towers obsaovetirn deck

Laissez nous un message

Les outils

 

Google Map: Cambodge - Angkor, same same, but better !

 

Informations

Rentré le 26 Septembre 2009 après 13 mois de voyage autour du monde.

Retrouvez les photos directement sur Flickr