Mongolie - Notre Tour

NOTRE TOUR

Mongolie : Ornementation sur du bois

11 octobre 2008 -  

Mongolie

Exemples de travail du bois dans un temple du 17° siècle.

Feuille de bois sculptée puis peinte et appliquée sur le ventail :
DSC_1205 DSC_1209 DSC_1210

Lire la suite »

Voyage au centre de la Mongolie

8 octobre 2008 - à Oulan Bator dans un Cyber café de merde 

Mongolie

Nous voila à bord du fameux 4×4 soviétique en direction du white lake à 600km à l’ouest de Oulan Bator. A notre plus grande surprise nous quittons la capitale Mongole sur un magnifique ruban de bitume. Le rêve est de courte durée, après 30km la route devient une piste chaotique. La voiture nous chahute dans tous les sens, d’autant que le confort de l’engin est plus que sommaire. Les banquettes sont d’époque, il n’y a pas de ceinture, et le seul accessoire de confort est le molleton au plafond qui ne s’avère absolument pas superflu.

Après 6 heures de pistes nous faisons halte pour la nuit à Karakorum, l’ancienne capitale historique Mongole. Au menu ce soir, soupe au gras de mouton. Le lendemain nous visitons le temple bouddhiste Erden Zuu. La brume du petit matin lui accroit son mysticisme. Nous reprenons la route. Au déjeuner, soupe au gras de mouton. Les paysages défilent, et sont magnifiques. Le soir nous arrivons à Tsetserleg, le menu ne change pas, l’overdose n’est pas loin. Après cette nouvelle nuit en yurt, nous reprenons la route. La soupe au gras de mouton du midi ne passe plus. Nathalie explose, et se contente des biscuits que nous avions mis de coté en cas de coup dur. Nous arrivons en fin d’après midi dans le Parc National de Khokh Serkh sur les bords du lac Terkhiin Tsagaan Nuur également appelé White Lake. Nous prenons possessions de notre Ger que nous nous empressons de chauffer avec un feu. Bien que le temps soit parfait, nous sommes tout de même à 2000 mètre d’altitude et les nuits sont fraiches. Lire la suite »

Architecture d’une Yourte

6 octobre 2008 - à Oulan Bator 

Mongolie

La yourte, ou Ger est une tente cylindrique couverte d’un conne. La structure est en bois, sans clous ni visses… les parois des cotés sont constituées d’un treillis de bois d’une hauteur de 1.5 mètres et supportant les lattes qui rejoignent le haut du conne.Le haut du conne est constitué d’un cerclage de bois ou viennent s’emboiter les lattes. Ce cercle de 1m de diamètre est ouvert, permettant de passer le conduit de fumée du poêle. Cet anneau est soutenu par deux poteaux situés à l ouest et à l est.Le tout est emmitouflé de feutre et serré par de grands tissus.

L’organisation de l’espace: l’utilisation de l’espace dans la yourte est déterminée par un axe imaginaire tiré depuis la porte d’entrée vers le fond la Yourte. Soit généralement un axe nord-sud.

En effet une yourte est orientée au sud. Sur le terrain il peut y avoir des orientations différentes, face à la rivière, opposée au vent, en aval de la montagne. L’aménagement de la Yourte s’organise autour du poêle, situé sous l’anneau central du toit. On s’assoit le long de l’axe verticale en fonction de son age et de son statut social. La société Mongole donne priorité aux vieillards et aux hommes. La partie Est de la yourte est réservée aux femmes, la partie ouest, aux hommes et aux invités. On ne  s’assied jamais face au poêle ou à la porte, mais sur les cotés. La place au nord, la place d’honneur est réservée au chef. Avant l’autel occupait cette place d’honneur, tradition que l’on trouve encore aujourd’hui dans les familles très pratiquantes ( Bouddhistes ou Chamaniques). Cette place est donc généralement occupée par le lit. L’autel est placé à 13 heures ou 11heures. Cet Autel est posé sur un coffre en bois peint de motifs traditionnels contenant des habits,couvertures… La circularitée de la Yourte conditionne des représentations du monde et implique une manière de se mouvoir. Son architecture réunit en une seule pièce tous les membres de la famille. Cette promiscuité assure une cohésion entre tous les membres de la famille. On s’allonge en périphérie de la yourte . L’espace d’assise est au centre autour de la table et autour du poêle.

Pour signifier sa volonté d’isolement on s’allonge de manière latérale, face aux parois de la yourte, dos orienté face au poêle. Les Mongoles n’apprécient pas que l’on s’allonge sur le lit pour entretenir une conversation, sauf si on est malade. Le lit apparait comme un espace privé associé à l’intimité. Une principe devient précieux, la pudeur consiste à ne pas voir et à ne pas être vu.

Cinq jours de la vie Nomade Mongole

30 septembre 2008 - à Oulan Bator 

Mongolie

On vous passe l’épisode du bus mongole pour aller de Oulan Bator à Terelj, pire que les 378 à l’heure de pointe. On arrive à 20 heure dans la micro ville de Terelj. La première famille nous attend pour nous accompagner dans leur Yurt. Deux heures de marche, la nuit tombe, il fait très très froid. Au menu ce soir, une sorte de soupe avec du riz et du gras de mouton. On l’avale sans rechigner car on sait que la nuit sous notre tente sera un peu fraiche. Malgré tous nos habits enfile, on sent passer les -5.

Le lendemain on se lève vers 6h, tout est blanc de givre, la tente cartonnée par la glace. cela explique nos fesses gelées contre les parois de la tente. La lumière est incroyable, et ce lever de soleil sur les montagnes mongole, est magique. Toute la famille est déjà levée, et nous tire de nos contemplations : il faut rassembler les troupeaux, traire les vaches et ramasser les bouses. Après seulement, nous avons le droit au petit déjeuner. Et quel petit dej… Thé salé à la crème de vache, et tartine de crème garnies de quelques mouches. Nous plions la tente pour nous mettre en routes une autre famille à 25km. Le jeune couple qui nous reçoit, vient d’avoir leur second enfant il y a 10 jours. Le repas est succin mais bon. C’est peut-être l’habitude, mais on commence à s’enthousiasmer pour un morceau de pain frais, on apprécie même le thé sale. La nuit n’est pas plus chaude. Lire la suite »

Depart en Trek depuis Oulan Bator

26 septembre 2008 - Chez Gandan Guest House 

Mongolie

Après trois jours passés à Oulan Bator, on prend cet après-midi le bus pour rejoindre le parc National du Terelj pendant 6 à 10 jours. Nous avons dans l’idée de rejoindre plusieurs familles mongoles à cheval ou par d’autres moyens locaux, et de camper près de leurs yurts.

Il a été compliqué pour nous d’organiser le voyage dans la Mongolie car la majorités des touristes voyagent en 4×4. En effet, ici toutes guests house sont aussi des agences de voyages qui connectent les voyageurs, mais pas une ne pouvait répondre à nos exigences. Personne n’est prêt à nous accompagner pour se geler sous la tente (-5 degrés la nuit). Des voyageurs ont fini par nous mettre en relation avec l’association « Ger to Ger project » qui regroupe plusieurs familles Nomades, prêtes à accueillir des touristes.

Avant de partir l’association nous a formé aux rudiments de la culture Mongole, aux impaires à ne pas commettre et au B A Ba de la langue. Enfin nous n’arrivons toujours pas à prononcer « Bonjour » et encore moins « Ou sont les toilettes s’il vous plait ? »

Pas de photos aujourd’hui, Oulan Bator est sympa, mais pas de quoi faire des photos. Nous vous donnerons des nouvelles à notre retour.

Bonne nouvelle de dernière minute, nous avons nos visas chinois !!!

Les outils

 

Google Map: Mongolie - Depart en Trek depuis Oulan Bator

 

Informations

Rentré le 26 Septembre 2009 après 13 mois de voyage autour du monde.

Retrouvez les photos directement sur Flickr