Les artisans et le designer - Notre Tour

NOTRE TOUR

Les artisans et le designer

13 juin 2009 - à Rosario 

Argentine

En me promenant dans l’agréable quartier de Palermo à Buenos Aires je suis tombée en arrêt devant une petite boutique. Exactement ce que je recherche; des tapis d’artisanat un peu différents. Ce sont des tapis qui semblent venir du nord argentin, dans les Andes, mais avec une finition et un dessin plus moderne, des pièces artisanales authentiques. Fernando le propriétaire et designer me raconte cette fabuleuse histoire.

http://www.elementosargentinos.com.ar/

L’histoire

Fernando fut directeur d’hôtels luxueux aux quatre coins de l’Amérique. En 2005 il décide de retourner aux sources dans sa région natale de Tucuman. Tucuman se situe au nord ouest andin de l’argentine, l’une des région les plus traditionnelle du pays. C’est une région marquée par son passé précolombien et colonial. Aujourd’hui, sur la route de la Bolivie Tucuman est plus proche des Andes que du noyau culturel de la  pampa. D’importantes communautés Quechua vivent ici. C’est dans l’un des villages coloniaux que Fernando a grandi, dans une vielle demeure familiale, entouré de vieux objets traditionnels et authentiques.

Lors de ce voyage Fernando rencontre quelques tisseurs et renoue avec son amour pour les belles matières. Une laine filée à la main, des pigments naturels, de longues heures de tissages et une pièce original garce à un savoir faire ancestral. En revenant à Buenos aires beaucoup de ses amis lui rachètent ces tapis, modèles uniques. C’est ainsi que débute le nouveau métier de Fernando, promouvant l’artisanat au cœur de la capital. Assez vite Il s’y consacre pleinement et parcours le pays pendant un an et demi afin de repérer un certain nombre de tisseurs, pour vendre leur production dans sa nouvelle boutique. Sur 120 il en retient 80 pour la qualité et la régularité de leur travail. Progressivement Fernando instaure une relation de confiance avec des familles indiennes habituellement méfiantes.  Les tisseurs s’accordent à délivrer des tapis d’une qualité constante et irréprochable, d’utiliser des matériaux naturels, des techniques traditionnelles et de ne pas faire travailler leurs enfants. De son cote Fernando s engage à ne pas gonfler démesurément les prix des tapis dans son magasin à Buenos aires afin de vendre régulièrement toute l’année pour tous les budgets, et mettant ainsi les familles à l’abris du besoin. Une vrai notion de commerce parfaitement équitable.

La modernité

Rapidement Fernando se pose la question du design et ainsi du marketing de ces tapis. Les motifs et tapis un peu trop chargés ne sont toujours pas très vendeurs, ainsi que des couleurs pas vraiment à la mode. Avec quelques tisseurs petit à petit Fernando arrive à mêler son design. Ca n’est pas facile, il faut de nombreux matés et de nombreuses discutions. Il arrive ainsi à modifier et créer de nouvelles couleurs. Retirer et alléger certains motifs précolombien, tout en veillant à ne pas altérer la dimension traditionnelle du tapis. Par exemple Les tapis rayés voient leurs bandes de couleurs s’élargir et le nombre de couleurs diminuer, devenant plus minimalistes.

La communication avec ces artisans n’est pas aisée. toute commande se fait par voie postale. Afin de ne pas avoir de malentendus Fernando a développé un nuancier de couleurs avec chacun des artisans. Il peut définir ainsi un plan des tapis avec la taille des rayures et le code des couleurs. Cela reste cependant un travail complètement collaboratif ou le tisseur et son histoire restent a la base de toute création. Le regard de Fernando ne dénature pas le tapis mais met en évidence certaines caractéristique et le rend accessible à un autre public.

DSC_8222 DSC_8224

Tapis sans modification
On peut noter des couleurs sombres et un motif un peu compliqué.
Le motif en zigzag sur la droite est Incas, il représente la pluie, synonyme de fertilité.

Tapis modifié
Le motif ici est simplifie, plus lisible. Son échelle par rapport au tapis est diminuée. Même si ce tapis semble plus charge il reste moderne dans son ensemble avec des couleurs différentes.

DSC_8225 DSC_8226

Voici le même tapis de Fernando cité précédemment. On peut voir la suite du motif très simplifié, en croix.

Ce tapis modifié, appartient a la même collection que son voisin de gauche, ou l’on y retrouve les mêmes couleurs. La notion de collection apparait.
DSC_8250 DSC_8249

Ici Fernando a élargi les rayures et travaillé avec des couleurs plus douces grâce aux pigments naturel

Rayures et couleurs et originales

DSC_8230 DSC_8239
Fleur Incas

Modification des couleurs et du fond.

Filler la laine, de Lama ou de mouton

Merci à Fernando de Elementos Argentinos de nous avoir fait partager sa passion.


3 messages pour “Les artisans et le designer”

  1. choubidou

    Yeah… J’adore ces tapis! Ca donne des idées pour une future chbre à décorer :-)

  2. Fanita

    Voila un post tres interessant!

    La vision de Fernando Bach est formidable. C’est un createur moderne. Il a tout compris. Sa boutique, Elementos Argentinos, est definitivement une excellente ressource pour tous ceux qui souhaitent decouvrir ce que l’Argentine fait de mieux en artisanat (tapis, dessus de lit, echarpe, etc.).

    Ce fil qui tisse un lien entre les hommes. . .

    f.

  3. joelle morere

    D’accord avec vous. J’ai passé un moment avec Fanny dans sa boutique. Ses tapis ont des couleurs trés belles et ils sont trés bien faits.Pas des tonnes de tapis qui envahissent trop l’espace. Juste des travaux sélectionnés.
    Une boutique à la fois chaleureuse et un accueil discret , il est toujours prés à donner des explications si on le désire.
    Bonjour à Fernando.
    Bisous à Rémi le guitariste et à Nat la supportrice de Fanny la chanteuse et de Romain le siffloteur.
    Joëlle

Laissez nous un message

Les outils

 

Google Map: Argentine - Les artisans et le designer

 

Informations

Rentré le 26 Septembre 2009 après 13 mois de voyage autour du monde.

Retrouvez les photos directement sur Flickr