Premiers contacts avec les campagnes du Laos - Notre Tour

NOTRE TOUR

Premiers contacts avec les campagnes du Laos

20 janvier 2009 - à Vientiane 

Laos

Ce matin nous arrivons à Vientiane après deux jours de trek, à la découverte des campagnes autour de Savannakhet. Nous choisissons de partir avec l’association Eco guide de Savannakkhet qui a pour but de promouvoir l’éco-tourisme, la sauvegarde de la forêt, et des villages vivant des ressources de la forêt.

Dimanche matin nous quittons de bonne heure la ville en Tuk-Tuk accompagnés de notre guide pour rejoindre le parc National Dong Natad. Un second guide local , Soda, nous rejoint pour nous faire découvrir les merveilles de son parc. Nous pénétrons doucement dans la jungle. Cet environnement qui est hostile pour nous, ne l’est pas pour notre guide qui est dans son élément. Il nous apprend à manger des fourmis rouges, au gout fort de vinaigre, servant à assaisonner leurs soupes. Il nous apprend à extraire l’essence d’un arbre pour faire des torches. Il nous montre aussi la liane produisant la quinine contre la malaria. C’est le gout le plus amère que nous ayons jamais gouté. Il nous fait gouter tous les fruits et les feuilles comestibles. C’est pas toujours à notre gout. Pour son quatre heure, Soda, allume un petit feu pour y faire griller ses gros crickets collectés pendant la balade. Sans façon pour nous.

En sortant de la foret nous traversons un patchwork de rizières asséchées en cette saison, mais parcourues par quelques ruisseaux. Nous y croisons des paysans, des laossiens vivant de la cueillette, des pécheurs, et des buffles. Après 20 kilomètres de marche, nous arrivons dans un petit village. C’est là que nous dormirons. Il n’est que 16h, et notre guide nous propose de rencontrer les villageois. Nous en profitons pour faire des photos. Les gens que nous croisons sont fidèles à leur réputation, aimables, accueillants, souriants, communiquant… Toutes ces rencontres sont de vraies richesses. Les femmes s’affairent sur leurs métiers à tisser, et nous apprenons même comment transformer une chaussette en coton à filer. Quelques vieux parlent français, et pas peu fiers de leur savoir nous reçoivent chez eux. Ces gens sont si touchant de gentillesse.

Le soir, nos hôtes ont organisé une réception en notre honneur. Les voisins et amis y sont conviés pour une cérémonie et le diner. Au cours de cette cérémonie baci, chacun noue un lien de coton sur le poignet des autres en signe de bonne chance.

A neuf heure, tout le monde au lit, chacun sous sa moustiquaire, et hommes et femmes séparés.

Le lendemain, levé 6 heure. Nous nous rendons au temple pour donner l’aumône au moines. Bananes, riz collant, et Kit-kat. Nous visitons ensuite l’école primaire. Au collège il n’y a pas cours aujourd’hui, les élèves construisent une nouvelle salle de classe.

Nous repartons pour la forêt avant de rejoindre un autre village où notre guide est convié à une fête. Deux touristes ont offert hier un PC pour l’école. C’est l’occasion d’une fête très officielle montrant l’importance du cadeau fait par ce couple. Un geste qui leur paraissait si simple. Tout le monde est ému aux larmes.

Après ces festivités, nous sautons dans le bus de nuit pour Vientiane. On nous l’a assuré, ce bus est bien un bus VIP…


6 messages pour “Premiers contacts avec les campagnes du Laos”

  1. Stefan, le Suisse de Kep

    Salu vous deux
    Thank you for your advice with the book (ultimate cambodia) I was able to buy it in Koh Kong and dit then a real adventurous tour throu the cardamom mountains.
    I also did the road 212 with you wantet do do, but from Stung Treng to Tbeng Meanchey. 6 hours and 140 k’s on pumpy trails and the last peace from Pou on as you know with deep sand. Its almost impossible to do it with two persons on one bike. i liked it, even i was finished after doing. Besides, i changed my bike and now have a real good one. (costs also 20 bucks) Take a look at the pictures on my page.

    enjoy your trip
    greets
    stefan

  2. Coyote

    Alors ça se passe bien le voyage ?

    Un petit coucou de Nurun et mes meilleurs veinard :-),

    Cédric Nurun,

  3. sophie et philippe

    Salut,
    que d’aventures! Vous vous etes vraiment “immerges”.
    On est a Bali. Ce matin on a fait une petite rando en faisant un passage par la jungle, c’etait sympa, mais j’avais hyper peur de tous les insectes qui nosu epiaient, nous grimpaient dessus, nous piquaient… sincerement, vous etes tres courageux! Bonne continuation, Sophie

  4. mum

    merci de nous faire partager ces moments de vraies richesses, dans ces villages ,vos photos sublimes,
    ces moments d’émotion dans l’école et repas partagés, votre marche dans la jungle , avec la pose du 4h…et ses délicieuses friandises grillées( sinon pas d’autres rencontres d’animaux rares? , en tout cas il vous en faut plus maintenant pour vous effrayer) .
    ( les crickets et fourmis …feraient bien d’émigrer chez les animistes.)
    Le Laos est un pays qui fait bien envie , moments vrais, et paysages superbes.

    Votre site est génial, énormes bisesss,
    jusqu’au prochain épisode passionnant.

  5. Balade dans la jungle de Savannakhet [vidéo] - Notre Tour

    [...] On se lance ! Notre première vidéo ! Filmé au Nokia et monté à Movie Maker. Heureusement qu’il y a la bande son pour relever la qualité. Il illustre l’article Premiers contacts avec les campagnes du Laos. [...]

  6. Nos conseils en vrac pour voyager au Laos - Notre Tour

    [...] un trek dans le sud : deux jours autour de Savannaketh, nous étions tous les deux accompagnés de deux guides. Immersion assurée. 750000kips pour deux [...]

Laissez nous un message

Les outils

musique

 

 

Google Map: Laos - Premiers contacts avec les campagnes du Laos

 

Informations

Rentré le 26 Septembre 2009 après 13 mois de voyage autour du monde.

Retrouvez les photos directement sur Flickr