Pekin Hong-Kong in translation - Notre Tour

NOTRE TOUR

Pekin Hong-Kong in translation

18 octobre 2008 - chez Guillaume et Val 

Chine

De la tempête de neige au climat tropical, de la Yurt aux gratte-ciel, en passant par les hutongs, en dix jours nous seront passes de Oulan Bator à Pékin, de Pékin à Hong-Kong et ce soir nous volons vers Katmandu.

Ces deux escales nous ont donnés un autre aperçu, de ce que pouvait être l’Asie. Lorsqu’on s’endort dans le train au niveau du désert de Gobie, on n’imagine pas se réveiller dans les paysages vert et luxuriant de la Chine.

Pékin est d’abord très facile et accueillant. Nous avons pris beaucoup de plaisir à passer des Hutongs aux grandes artères commerçantes nouvellement construites. Le développement de cette ville est palpable. Le verni fait à l’occasion des jeux olympiques est plus que reluisant, mais masque une vérité qui l’est moins. La surveillance des vidéos et de l’armée est omniprésente, les murs et les palissades camouflent les vieux quartiers. L’ignorance des chinois a propos des tabous est flagrante. Le nombre de touristes chinois est impressionnant et nous ont gâches tous les charmes de la cite interdite, du temple du Ciel et de son jardin. L’un de nos meilleurs moment est notre journée sur la grande muraille. Nous avions opté pour un tronçon excentre et escarpé pour éviter la foule. Le choix était largement judicieux. Ormi les visites des lieux touristiques, la vie à Pékin n’est pas chère et nous à donné beaucoup de bon temps. Pékin est une véritable aventure esthétique et culinaire.

Nous voila depuis deux jours a Hong Kong. Guillaume et Val nous accueillent dans leur nouvel appartement. Nous sommes heureux de retrouver le charme de la vie confortable et d’un dîner. Guillaume et Val sont nos guides. C’est très agréable de se reposer sur nos amis. Les grattes-ciels nous font tourner la tête. C’est une ville électrique, en constant mouvements. En quelques minutes nous traversons l’île et se végétation exubérante pour nous retrouver sur une petite plage. Température extérieure 30, température de l’eau 25. Petites paillotes ou nous dégustons notre déjeuner. Un havre de paix. Le soir nous partons de l’autre coté de l’île ou nous nous installons pour voir le show light sur Honk Kong. Sur un fond musical les gratte ciel se mettent à clignoter en rythme et en couleurs. Cette démesure et ce kitsch nous laisse sans voix, et un sourire aux coin des lèvres. Après une belle après-midi de repos dont nous avions tant besoin dans l’appartement si confortable, nous partons prendre l’avion à 23h pour Katmandou. Demain matin risque de nous changer encore.

Ces dix jours furent bien intenses. Nous partons de la chine en ayant eu un très très bref aperçu. Cela donne bien envie d’y retourner afin de découvrir ce si vaste pays.


9 messages pour “Pekin Hong-Kong in translation”

  1. Nath & Nico

    La classe le coiffeur dans la rue. Vous avez essayé ? Je vais envoyer la photo à Gérard. Ca lui donnera des idées pour ses vieux jours aux philippines.

  2. mamiiiiii

    j’espère que les yaourtes chinois plein de protéine vous ont donné plein de force pour attaquer la marche. Sacré tour H.Kong et retour Katmandou. La chine ses murailles,et ses droits de l’homme…
    Mais dommage quand même de n’avoir pas pu visiter plus longtemps
    Trop superbes tes photos Rémi de Nathalie sur son filin! , au fait tu as suivi? bigre…,
    vous retournez vous ressourcer , mais ce sera l’hiver là bas, bon une bonne souplette la préférée de Nath. c’est bon pour tenir la marche, mais le déclage va etre étrange après le show light.
    on attend les photos des pélerins avec hate
    bisessss

  3. Nath

    Un grand merci pour faire voyager nos dragées. J’ai hate de voir la tete qu’ils auront dans quelques mois… si vous n’avez toujours pas craqué dans un moment de faim intense.
    La muraille de chine est sur mon fond d’écran…
    Gros bisous et profitez bien
    Vous nous manquez

  4. mamiiiiii

    miam trop bon les brochettes de criquets et de scorpions
    çà craque sous les dents,rapportez la recette pour la cuisson.
    Rémi j’ai pas vu si tu avais gagné au bras de fer, en Mongolie, par contre nathalie , si elle a

  5. mamiiiiii

    gagné , et zou par dessus l’épaule K.O. au tapis, merci de nous faire partager votre voyage, magnifique !!

  6. Marion et Guillaume

    Enorme toutes ces photos. On y voie des choses étonnantes, surprennantes, impressionnantes… et en vrai ça doit être encore mieux.
    Vous nous direz quel était le meilleur entre la soupe au gras de mouton et les brochettes de scorpion. Moi ça m’inspire pas des masses.
    En tout cas on pense beaucoup à vous et on vous embrasse fort.
    Bonne continuation
    Marion et Guillaume

  7. Lau

    Mais pourquoi êtes vous restés si peu longtemps ? Je vais aller aussi à Hong Kong (chez un ami) j’y serai début avril, puis Shanghai, puis Beijin… idem si Guillaume et Val veulent prendre un verre c’est volontiers :) bisous les loulous je continue de survoler votre blog :) (enfin il était temps)

  8. karim

    coucou les amis,
    quel tronçon de la grande muraille vous me conseillez?
    Je retourne à Pékin à Pâques pour quelques jours avant de voyager vers Lhassa!
    merci de vos conseils et bonne route!

  9. Lau

    et je pars de HK… mercredi pour Shanghai :)

Laissez nous un message

Les outils

 

Google Map: Chine - Pekin Hong-Kong in translation

 

Informations

Rentré le 26 Septembre 2009 après 13 mois de voyage autour du monde.

Retrouvez les photos directement sur Flickr