Arrivée au Pérou, Cusco. - Notre Tour

NOTRE TOUR

Arrivée au Pérou, Cusco.

31 août 2009 - dans un resto de Cusco 

Perou

Le Pérou, tout commence par un long voyage en bus, entre des énormes femmes, vendeuses de truites, une autre voyageant avec son perroquet, une mamie grincheuse tapant tous les passagers avec sa canne pour un oui pour un non. Nous passons huit heures avec les rires du perroquet, qui est bien le seul à rire.

Nous arrivons de nuit à Cusco. Le lendemain matin nous découvrons la charmante ville de Cusco. Cette ville mélange des vestiges incas, et des constructions espagnoles. On peut donc admirer la cathédrale posée sur des fondations Incas, les fameux murs aux énormes pierre taillées et s’imbriquant parfaitement. Nous voyons de ce fait, la pierre aux 12 cotés. Mais par dessus tout, ce matin, c’est le petit déjeuner qui va nous enchanter. Enfin un vrai déjeuner digne de ce nom, avec de vrais produits plutôt que toutes les inventions chimiques bolivienne. On se sent d’attaque pour le Machu Picchu. Nous apprécions flâner et déambuler dans la rue, observer les constructions, les rues pavées en galets, et bien sur les péruviens. Ici les jeunes filles se promènent en costume traditionnel avec un Alpaga en laisse ou bien un bébé chèvre dans les bras. Les touristes sont prêt à payer cher pour avoir la photo clichée ! De quoi laisser croire aux invités de la soirée diapos que tous les péruviens sont restés en habits traditionnels, une chèvre sous le bras. Soyez certains que vous aussi, aurez droit à votre lot de diapos à notre retour. ;)

Nous aimons aussi farfouiner dans les étales d’artisanat local et rêver sur des pulls en baby alapaga. Nous découvrons avec bonheur la cuisine péruvienne, à la fois inventive et très fine. Rémi se tente au plat traditionnel, un bon gros cochon d’inde. C’est bon, mais peu copieux.

Malgré tous les charmes de Cusco, nous ne pouvons pas passer sous silence, le raquette et la sollicitation constante des touristes. Le Machu Picchu n’est pas bien loin. A titre d’exemple, la visite de ruines (hors MP) coute en moyenne 18€. Il n’est pas possible de traverser la place principale de Cusco sans qu’on nous propose exhaustivement : peinture, bonnet, massage, informations, pédicure, barbier, cireur, et même marihuana. Un petit goût de Vietnam.

Dimanche nous partons explorer le village de Pissac, réputé pour ses ruines et surtout son marché. Nous avons la chance de croiser un cortège en l’honneur de la vierge. Cette fois les habits traditionnels, ne sont pas destinés aux touristes mais bien l’habitude locale…

Ces quelques jours nous ont permis d’organiser notre visite de la vallée sacrée et du … Machu Picchu. Retrouvez bientôt, nos aventures au Machu Picchu !!!


2 messages pour “Arrivée au Pérou, Cusco.”

  1. bn

    oui sur le blog c un peu mieux que facebook.
    Je suis vos aventures depuis le debut, ça me fait tripper.
    Bientot le retour ça doit faire bizarre.
    Pour le machu picchu, prevoyez bien d’arriver là haut assez tot, vraiment tot, pour avoir le ticket vous permettant de voir le wayna picchu, ça vaux vraiment le coup là haut, et les places sont limitées aux 400 premiers tickets du matin… voila
    bises
    bn

  2. baldassi nicole

    après les vaances d’aout, quel bonheur de replonger dans le récit de votre tour du monde. Vos photos du Pérou et de la Bolivie sont magnifiques. Si ces pays n’étaient pas à une telle altitude, nous y serions allés depuis longtemps. Malhereusement, mes poumons ne me le permettent pas. Nous nous contenterons donc (si je puis dire!!!)de la Thailande au mois d’octobre. Notre circuit passe par des endroits que vous avez déjà visités, ainsi vos photos nous ont donné un avant gout de ce qui nous attend.Bon courage pour la suite et surtout pour ….votre retour.

Laissez nous un message

Les outils

 

Google Map: Perou - Arrivée au Pérou, Cusco.

 

Informations

Rentré le 26 Septembre 2009 après 13 mois de voyage autour du monde.

Retrouvez les photos directement sur Flickr